Amendes TCL : la répression de la fraude critiquée par les usagers


Par Luna Ghelab et Rémi Martin
Publié le 21/10/2017  à 09:49
4 réactions

Le réseau des Transports en commun lyonnais (TCL) rappelle dans sa nouvelle campagne d’affichage les sanctions encourues par les fraudeurs. L’une d’elle en particulier suscite l’indignation des usagers : 150 euros d’amende pour "un geste de solidarité".

Campagne anti-fraude TCL
TCL
Campagne anti-fraude TCL

Ce jeudi, TCL distribuait les flyers de sa nouvelle campagne de sensibilisation anti-fraude. L’accent n’est plus seulement mis sur les voyageurs sans tickets mais sur toutes les fraudes constatées sur le réseau TCL, y compris "la cession de son ticket à un tiers". Le "geste de solidarité" qui consiste à déposer son ticket usagé mais toujours valide sur les validateurs est donc puni d’une amende de 150 euros, pour le donneur comme pour le receveur.

"Honteux"

Une réalité inconnue de presque tout les utilisateurs du réseau TCL, et ce malgré ce nouvel effort de communication. Une fois informés, certains ne décolèrent pas, à l’image de Claudine, retraitée de 78 ans. "Ce n’est pas normal du tout d’avoir une contravention pour ça, s'indigne la septuagénaire. 150 euros c’est énorme, c’est tellement plus que les 60 euros lorsque la personne n’a pas de ticket. Les contrôleurs n’ont pas autre chose à faire que de vérifier si personne donne son ticket à quelqu’un d’autre ? Il ferait mieux de contrôler ceux qui fraudent vraiment. C’est honteux". Ce n’est pas le principe de l’amende qui interpelle les habitués du réseau TCL mais le montant, jugé excessif. Charnidah, étudiante en droit est de cet avis : "Ça me choque 150 euros d’amende juste pour avoir voulu aider quelqu’un".

"Ça n’a pas de sens"

Un changement d’habitude souhaité par le réseau TCL, mais pas au programme de tous les usagers croisés ce vendredi. La preuve selon ces derniers que cette méthode est inefficace : "Je ne vois pas pourquoi ceux qui le font arrêteraient de frauder mais ça peut décourager ceux qui seraient tentés de le faire", considère Brenda, jeune vendeuse de 20 ans. Emma remet elle en cause la faisabilité du contrôle : "Cela veut dire que les contrôleurs vont se poser à la sortie et vérifier que personne ne donne son ticket ? Ça n’a pas de sens".

"Une affiche beaucoup trop violente et inefficace"

La campagne des TCL ne semble pas avoir beaucoup d’effet sur les usagers. Elle va même jusqu’à en rebuter certains. Ils considèrent l’affiche comme "beaucoup trop violente et inefficace". Tristan, 25 ans, est encore plus sévère : "Cela amène de la culpabilité en plus à ceux qui n’ont déjà pas les moyens de se payer des tickets de métro". Mais d’autres reconnaissaient une "affiche marrante et qui attire l’attention". Appréciée ou détestée, l’affiche met les usagers d’accord sur un point : son inefficacité.

 

  • Actuellement 5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 5/5 (4 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également
TCLamendefraudes

Vos réactions
4 commentaires

Affligeant ! Pourquoi pas mettre la photo de pauvre sur les tickets aussi ! La solidarité est encore une des rares choses qui nous reste avec l'amour de son prochain , c'est pas les TCL qui vont nous obliger à être des pourris.

Signaler un abus | le 21/10/2017  à 12:22 | Posté par  1960CANUT  

Vous avez fait une étude sociologique de ceux qui prennent les tickets ?
Sans oublié les roumains qui revendent les tickets
Pour une personne employée dans une entreprise assez grande, cette dernière prend en charge la moitié de coût de son abonnement
A une époque je n'avais pas de travail et pas droit au chômage, mais j'avais le droit à un tarif spécial de 17€
Franchement il ne faut pas pousser, ce n'est vraiment pas cher
Vous êtes dans un des pays les plus riches de cette planète, arrêter de faire croire que nous sommes en Afrique ou je ne sais où

Signaler un abus | le 22/10/2017  à 20:40 | Posté par  blabla0  

donc si j'achète une baguette de pain je ne peux en donner la moitié à une autre personne sans craindre une plainte du boulanger ?
Il y a des gens qui sont vraiment dans la "merde" on sait bien que d'autres en profite mais c'est pas le cas de tous.
Je suis persuadé que les gens ne donnent pas leur ticket à n'importe qui. Pourquoi en faire l'amande la plus chère ?

Signaler un abus | le 22/10/2017  à 21:11 | Posté par  1960CANUT  

théoriquement il peut faire la même chose
mais là on parle de transports publics, vous savez, le machin qui sert à transporter tout le monde pour pas cher et surtout bien moins cher qu'une voiture
les TCL indiquent souvent le chiffre de 10 millions de manque à gagner par an: sur 15 ans, cela paye la première phase de la création du t6 en cours (à 160 millions je crois). Plus on développe les transports en communs, plus les gens habitant loin pourront avoir des conditions de transport agréables

Signaler un abus | le 23/10/2017  à 08:14 | Posté par  blabla0  
(Mentions légales, cliquez-ici)
Mot de passe oublié ?