Des Lyonnais manifestent contre la vaccination obligatoire


Par Marie Maleysson
Publié le 15/10/2017  à 17:28
5 réactions

Une manifestation contre l'extension de l'obligation vaccinale s'est tenue cet après-midi devant l'Hôtel de Ville de Lyon, comme dans plusieurs villes de France. Les militants dénoncent la privation de liberté imposée aux parents d'enfants en bas âge.

Les militants se sont munis de pancartes et de tee-shirts aux couleurs du collectif EPVL
© Marie Maleysson
Les militants se sont munis de pancartes et de tee-shirts aux couleurs du collectif EPVL

"C'est une intrusion grave dans l'organisme d'enfants sains", tonne un organisateur, l'un des responsables du collectif Ensemble Pour une Vaccination Libre (EPVL), dans son mégaphone. Face à lui, un public de militants et de passants, venus écouter son discours et celui des associations présentes : Association Lyonnaise pour Comprendre et Choisir sa Santé, Les Filles et le Gardasil ou encore Réseau Vaccin Hépatite B. En cause, la loi de financement de la Sécurité sociale qui prévoit d'allonger la liste des vaccins obligatoires pour les enfants de moins de 18 mois, à partir du 1er janvier 2018.

Pour ce manifestant, l'État s'immisce trop dans la vie des familles. "Nous trouvons choquant d'imposer un acte médical dont on ne connaît mal les effets à long terme. Bientôt on va nous dire qu'il ne faut pas donner tel aliment aux enfants ou pas plus de quarante grammes de sucre par mois !", nous confie-t-il. S'il est ouvertement opposé à la vaccination en elle-même, il souligne que le but principal de la manifestation est de dénoncer l'obligation de vaccination que prévoit la loi : "On réduit un acte médical à un acte administratif."

Le collectif EPVL, qui a également manifesté à Paris, Bordeaux ou encore Nantes et Strasbourg, prévoit de poursuivre son action en interpellant directement les parlementaires.

"Pourquoi on ne voudrait pas vacciner ses enfants?"

Le collectif EPVL s'est réuni sur la place des Terreaux pour manifester contre l'extension d'obligation vaccinale
© Marie Maleysson
Le collectif EPVL s'est réuni sur la place des Terreaux pour manifester contre l'extension d'obligation vaccinale

Emilie, maman lyonnaise de deux enfants, est venue assister à la manifestation : "Ce qui me dérange, c'est le fait qu'on n'ait pas le choix avec cette nouvelle liste de onze vaccins." Si aucune loi ne l'y obligeait, ses enfants ne recevraient pas la majorité des vaccins. "Seulement celui contre la méningite car c'est une maladie qui me fait peur", nuance-t-elle.

Plus loin, juché sur son vélo, Hector écoute le discours des militants en attendant un ami. En faveur de la vaccination, il veut comprendre leurs motivations. Pour lui, l'extension de l'obligation vaccinale ne justifie pas cette manifestation. "Je ne comprends pas pourquoi des parents ne voudraient pas vacciner leur enfants. C'est quelque chose de nécessaire et qu'on pratique depuis longtemps. C'est ce qu'on a fait pour moi et si j'ai des enfants un jour, je ne me poserai pas la question."

  • Actuellement 5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 5/5 (2 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également
vaccinationmanifestation

Vos réactions
5 commentaires

Vous êtes vous seulement posé les bonnes questions?
Pourquoi as t on ajouté de l aluminium dans les vaccins qu avant il n y en avait pas, que cet aluminium est chassé des produits du quotidien et qu il a été retiré des vaccins pour animaux.
Pourquoi suite à une vaccination des enfants développent le syndrome du bebe secoué?
Pourquoi d autres ont un syndrome du cri persistant ( effet secondaire note sur la notice et valant à contre indication )
Que bon nombres développent des allergies, ne dorment plus, que leurs comportements changent. ..
Allez expliquer aux parents dont les enfants se sont retrouvés gravement handicapés que les vaccins sont sûre. je ne suis pas médecin mais si les vaccins sont si protecteurs pourquoi alors avoir peur de ceux qui ne seraient pas vaccinés ???

Signaler un abus | le 15/10/2017  à 20:27 | Posté par  Louletina  

C est évident que ces personnes ne sont pas médecin, et ont une approche très individualiste.
Il ne faut pas cracher dans la soupe, c est grâce aux vaccins et à leur généralisation que l on vit dans un vit dans un pays sans épidémie de rage ou autre maladie gravissime. C est sur que ça fait pas plaisir de piquer son petit bout de quelques mois, mais pensez un peu plus largement...

Signaler un abus | le 16/10/2017  à 07:20 | Posté par  LMM  

Encore heureux que je puisse me vacciner moi-même contre la grippe !

Signaler un abus | le 16/10/2017  à 10:02 | Posté par  Kasneh  

@LMM
"Il ne faut pas cracher dans la soupe, c est grâce aux vaccins et à leur généralisation que l on vit dans un vit dans un pays sans épidémie de rage ou autre maladie gravissime."
Non, ce n'est pas grâce à ça.
Les vaccins n'ont jamais empêché la moindre épidémie, ils sont toujours arrivés sur le marché après la bataille, quand ils ne tuaient pas leurs victimes.
Plus on étudie les vaccins, et plus on s'aperçoit qu'ils ne servent à rien, et qu'ils font beaucoup de mal.
Pour comprendre ça, il faut se défaire d'idées moyenageuses qu'on nous a incrustées dans le cerveau, en même temps qu'une terreur tout à fait débile (comme vous tentez de le faire aussi), et puis lire des livres. Il y a plus de 40 auteurs français, et plusieurs centaines d'auteurs étrangers qui ne disent pas autre chose.

Signaler un abus | le 16/10/2017  à 14:24 | Posté par  Doctorix  

@LMM la rage n'est pas contagieuse au sens propre.....et on ne vaccine pratiquement plus que quelques chiens qui font de la compétition

Signaler un abus | le 16/10/2017  à 22:07 | Posté par  Albert2001  
(Mentions légales, cliquez-ici)
Mot de passe oublié ?