"La demande de peaux de crocodiles a permis de préserver l'espèce"


Par Zaïnab Aboulfaraj
Publié le 31/07/2015  à 16:53
Réagissez

Jane Birkin a relancé la polémique concernant les conditions d'abattage de crocodiles, en souhaitant débaptiser le sac en peau de crocodile à son nom chez Hermès. L'occasion est optimale pour se pencher sur le cas des crocodiles en France, et comprendre un peu mieux le système. Samuel Martin, directeur de la Ferme aux crocodiles de Pierrelatte (Drôme) a accepté de donner quelques précisions sur le sujet.

Crocodile du Nil gueule ouverte ()

Que pensez-vous de la polémique provoquée par les déclarations de Jane Birkin, qui souhaite débaptiser le sac en peau de crocodile qui porte son nom, sous prétexte que les animaux subissent de mauvais traitements lors de l’abattage ?

Jane Birkin veut faire bouger les consciences, je comprends qu'elle soit choquée après avoir vu le reportage (diffusée par l'association de défense des animaux PETA, NDLR). Il faut savoir que les crocodiles disposent d'un système immunitaire puissant, ils peuvent continuer à avoir des réflexes après leur mort. Tout est étudié pour qu'ils souffrent le moins possible, puisqu'un liquide est injecté pour provoquer une mort cérébrale immédiate. Vous avez sûrement dû voir des vidéos où des poules décapitées continuaient à courir des minutes après leur mort, c'est pareil pour les crocodiles. L'élevage du Zimbabwe, qui est concerné par la polémique Birkin, est l'un des meilleurs élevages au monde, j'ai pu y aller une fois.

"Au-dessus de l'âge de 5 ans, s'ils sont relâchés en nature, les crocodiles sont capables de s'adapter"

Les filières d’élevage de crocodiles ne constituent-elles pas une atteinte à leur côté sauvage ? Quels sont les effets remarqués sur les espèces en captivité ?

Au-dessus de l'âge de 5 ans, s'ils sont relâchés en nature les crocodiles sont capables de s'adapter. La méthode qu'utilisent la plupart des centres est celle du système "ranching". Les œufs sont prélevés et mûrissent dans des conditions optimales. A partir de l'âge de 3 ans, ils peuvent être relâchés dans la nature. Les crocodiles sont moins actifs en captivité, mais cela ne les affecte pas réellement puisqu'ils disposent de tout ce dont ils ont besoin en nourriture et en soins.

Après l’interdiction totale de commercialisation de leur peau, il fallait redonner envie à l’homme de protéger cette espèce pour qu’elle puisse perdurer. D’où l’autorisation progressive de la commercialisation des peaux sous certaines conditions. La demande de peaux ne serait-elle pas ce qui a permis de préserver les crocodiles ?

Depuis la menace d'extinction des crocodiles, un système a été réfléchi pour préserver les crocodiles, qui est le système "ranching". Oui, la demande de peau a préservé l'espèce, la valeur liée à leur peau a permis de les sauver. En plus, on dispose d'un système qui centralise toutes les informations sur le terrain et qui permet de tracer l'état de santé de la population sauvage. S'il existe une bonne communication et une aide gouvernementale qui fonctionne bien, le bénéfice peut être propre à tout le monde.

Que représente le commerce de crocodiles en termes de chiffres ? Après la Seconde Guerre mondiale, période du pic d'activité, 11 à 12 millions de peaux de crocodiles étaient commercialisées chaque année.

Je ne suis pas sûr des chiffres mais je dirais qu'environ 4 millions de peaux sont commercialisées dans le monde tous les ans. Quant au prix de la matière première, il peut évoluer du simple au double. Par exemple, le prix entre l'éleveur et le tanneur est multiplié par 10. Quant au prix entre le tanneur et le maroquinier il est, lui, multiplié par 100.

"Dans certains endroits, les contrôles sont moins fréquents"

L’interdiction de commercialisation des peaux issues de la faune sauvage a mis un coup d’arrêt à la chasse et au braconnage. Le retour de la commercialisation sous certaines conditions ne favorise-t-il pas celui des braconniers et du commerce illégal ?

Il existe toujours du commerce illégal. Dans certains endroits les contrôles sont moins fréquents, les fermes peuvent user du commerce illégal pour produire plus de peaux. Lors de certaines missions à l'étranger, on a pu remarquer ce phénomène, les propriétaires nous montraient leurs crocodiles et nous révélaient leurs chiffres de production de peaux. Un écart significatif nous sautait aux yeux, c'est à ce moment là qu'on comprenait qu'ils n'hésitaient pas à se diriger vers le commerce illégal.

Existe-t-il en France des endroits où les crocodiles évoluent à l’état sauvage ?

Pas en France métropolitaine, mais dans les DOM-TOM oui. Par exemple en Guyane, il existe 4 espèces de crocodiles qui vivent à l'état sauvage.

  • Actuellement 5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 5/5 (2 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également
crocodilehermesjane birkinélevage

Vos réactions
0 commentaire

Il n'est pas possible de poster des commentaires au-delà de 60 jours après la publication de l'article.