Polémique : Benjamin Biolay, victime collatérale de Zaz


Par Steven Belfils
Publié le 18/11/2014  à 09:40
1 réaction

Le chanteur caladois délaisse désormais Twitter, las d’être la cible d’insultes après qu’il a tenté de voler au secours de la chanteuse Zaz, au cœur d’une polémique.

Le chanteur Benjamin Biolay © DR
Benjamin Biolay.

La polémique ne désenfle pas après les propos de la chanteuse Zaz. Dans une interview publiée le 11 novembre, l'artiste, qui a sorti un album dédié à la capitale, évoquait "une forme de légèreté" à Paris sous l'occupation. Tollé général. Mais la jeune artiste compte quelques amis chanteurs, qui ont vainement tenté de lui venir en aide. Parmi eux, Benjamin Biolay. "La violence des médias… elle n'est pas historienne, Zaz !" a commenté le chanteur originaire de Villefranche-sur-Saône, sur Twitter.

twitter de Benjamin Biolay ()

Une tentative de défendre Zaz qui lui a valu un déchaînement d'insultes en tout genre. À tel point que Benjamin Biolay a décidé de délaisser son Twitter, las d'être pris pour cible. "Bon, c'est décidé, je ne gère plus moi-même mon Twitter. C'était une expérience. Vraiment désolé mais... plus possible. Bien à vous", a-t-il annoncé avant d'écrire : "Ne perdez plus votre temps en insultes, je ne les lirai pas."

twitter de Benjamin Biolay ()

"Me faire traiter d'antisémite par un petit con, c'est ma limite. On ne peut pas tout dire impunément. Ce média est parfois une poubelle." Benjamin Biolay paraît définitivement fâché avec le réseau social : "Je vais être franc avec vous. Je n'aime pas Twitter, son anonymat et son absence de régulation. Donc on trouvera d'autres médias pour parler." 

 

  • Actuellement 5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 5/5 (1 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également
ZazBenjamin BiolayTwitter

Vos réactions
1 commentaire

Personne ne l'obligeait non plus ! C'est vrai que la phrase de Zaz était on ne peut plus idiote...

Signaler un abus | le 20/11/2014  à 10:25 | Posté par  Daysleeper  

Il n'est pas possible de poster des commentaires au-delà de 60 jours après la publication de l'article.