Rythmes scolaires : “Collomb n’a pas hésité à mentir”


Par Fabien Fournier
Publié le 14/05/2014  à 17:20
Réagissez

Le candidat malheureux aux municipales “accuse [Gérard Collomb] de ne pas respecter les Lyonnais (...), de refuser la concertation et le dialogue (...), d’inconséquence et d’imprévoyance” dans la mise en œuvre de la réforme des rythmes scolaires. Selon Michel Havard, le maire "a choisi une solution passe-partout, sans imagination, simple inversion des mercredis matin et vendredis après-midi". Une solution qui pourrait pénaliser "des dizaines d'associations qui vont perdre leurs plages d'activité le mercredi matin et donc être obligées de renoncer à l'organisation d'activités".

Michel Havard pointe enfin la question de la participation financière des familles : "Le candidat Gérard Collomb avait estimé le coût pour les familles à 20 euros par an. Aujourd'hui, le masque tombe puisque le forfait sera de 20 euros par mois." "Gérard Collomb n'a pas hésité à mentir durant la campagne électorale et à faire des promesses en trompe-l'œil", attaque l'opposant UMP.

 

Sur les nouveaux rythmes scolaires à Lyon, lire aussi :
la réaction de Denis Broliquier, le maire du 2e arrondissement
notre entretien avec Anne Brugnera, l’adjointe à l’éducation de la Ville de Lyon
le plan annoncé ce mercredi matin par Gérard Collomb

 

  • Actuellement 4 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 4/5 (4 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également

Vos réactions
0 commentaire

Il n'est pas possible de poster des commentaires au-delà de 60 jours après la publication de l'article.