Un immeuble réquisitionné par l'association "Demeurant partout" à Lyon 7e


Par Lucie Blanchard
Imprimer l'article Agrandir la taille du texte Diminuer la taille du texte
Publié le 08/07/2011  à 17:30
2 réactions

Les soutiens se multiplient depuis jeudi et l'annonce par l'association "Demeurant partout" de la réquisition d'un immeuble à lyon 7e, au 63 rue Montesquieu, tout près du jardin d'Amaranthes. Le Grand Lyon va engager une procédure d'expulsion. 

@ Tim Douet
@ Tim Douet

Après l'association CLASSE qui scolarise les enfants de Roms jeudi, c'est l'antenne locale de la fondation Abbé Pierre qui s'est dit "solidaire de l'occupation de ce bâtiment vide" vendredi. Toutes deux étaient présentes, en la personne de leur représentants locaux, jeudi sur place à 15h30. Agglutinés sous les fenêtres du 63 rue Montesquieu au moment où la police est venue constatée l'occupation.

Demeurant partout avait pris soin de laisser passer le délai de flagrance, deux ou trois jours d'occupation préalable selon la loi, qui interdise ensuite à la police d'expulser les occupants de "leur logement" sans décision de justice. Une fois ce délai passé, les militants de Demeurant partout ont donc affiché jeudi, une banderole revendicative sur la façade de l'immeuble (voir photo) et prévenu la police.

La police a négocié en vain 

Deux fonctionnaires de Police se sont présentés à 15h30 jeudi. Ils n'ont pu que constater l'occupation par les militants, une petite dizaine, présents dans l'immeuble au moment de leur arrivée.

"L'immeuble appartient au Grand Lyon, explique Alice de l'association Demeurant partout. Des travaux sont prévus cet hiver. Mais d'ici là, nous souhaitons y héberger des familles avec enfants, des Roms de Roumanie expulsés à la fin du plan froid cet hiver et qui sont revenues depuis à Lyon. Ils dorment dehors dans des jardins publics ….".

Gilberte Renard, figure emblématique du droit au logement confirme : "Plusieurs petits squats ont été expulsés récemment dans le Grand Lyon, mettant des familles à la rue sans solution de relogement. Les enfants étaient scolarisés cet hiver, les familles ont été expulsées, mais elles sont revenues. Face à l'absence de réactions des pouvoirs publics, nous ne voyons qu'une solution : la réquisition".

Le squat "n'est pas une fin en soi" affirme Alice de Demeurant partout. "Cela nous permet simplement d'obtenir un délai, nous demandons des solutions de relogement pour ces familles".

Le Grand Lyon va engager une procédure d'expulsion 

Le Grand Lyon contacté sur le sujet a pris acte de l'occupation, s'apprête à saisir le tribunal administratif afin d'engager une procédure d'expulsion.

Olivier Brachet ancien président de Forum réfugiés et vice-président du Grand Lyon délégué au logement social rappelle que le problème de l'hébergement d'urgence ne relève pas de la compétence de la communauté urbaine, mais bien de celle de l'Etat, à travers le dispositif du 115. Il précise par ailleurs que le bâtiment squatté à vocation à devenir un immeuble d'habitat social dans le cadre de la loi SRU.

Il termine "comprenez bien que si le préfet donnait des droits sociaux aux Roms, le Grand Lyon ouvrirait ses logements sociaux aux Roms comme il l'a toujours fait. Mais ce n'est pas la règle actuellement en Europe...". 


à lire également
  • Actuellement 5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 5/5 (3 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !


Vos réactions
2 commentaires

on croit rêver !! s'ils sont expulsés, c'est la porte direction la frontière.

Signaler un abus | le 08/07/2011  à 17:53 | Posté par  willycat  

Plutôt que d'écouter la raison et le bon sens, pour ces personnes qui souhaitent un hébergement temporaire, dans cet immeuble, ce "responsable" règle ses comptes politique !

Vous allez voter pour qui en 2014 ?

Signaler un abus | le 08/07/2011  à 22:26 | Posté par  Yvan, de Lyon  

Il n'est pas possible de poster des commentaires au-delà de 60 jours après la publication de l'article.

boutique LC
LYONCAPITALE SUR LA TOILE
LES DERNIERS COMMENTAIRES
Ceci s'appelle de la tambouille à la lyonnaise et à chaque dossier merdique, qu'y voit on impliqué ?Stade soit disant...
Posté par  grandlyonnaise  le 05/03/2015 18:16

Pas sérieux ce travail de journaliste !
Posté par  SophieV  le 05/03/2015 11:19

Cette femme et mère tient un discours juste et digne, elle a du pain sur la planche dans les quartiers...
Posté par  SophieV  le 05/03/2015 11:17

Suffisait d'aller à la Direction de l'Aménagement Urbain pour savoir qu'un PC à été déposé pour un Monoprix......
Posté par  Tx  le 05/03/2015 11:06

Il faut que les gens soit touché dans leurs biens et leur chair pour prendre conscience de la réalité.
Posté par  Kasneh  le 05/03/2015 10:09

on s'est affranchi en 1905 de plusieurs siècles d'obscurantisme, ce n'est surement pas pour aller se fourvoyer dans un nouveau...
Posté par  Robes Pierre  le 04/03/2015 21:42

Pourquoi "pinailler" ? il faut donner au plus vite la nationalité française à ce jeune !
Posté par  bruitdevert  le 04/03/2015 18:50

Une procédure de régularisation est-elle un renouvellement de titre de séjour ou un pas vers une naturalisation ?...
Posté par  jeanbambois  le 04/03/2015 18:21

Le mieux c'est Girard ? J'ai bien lu le commentaire ?
Girard le Villiériste ou si vous préférez le concurrent...
Posté par  parmesan  le 04/03/2015 14:09

Que ça continue. Des vols vers l'Europe de l'Est ^^
Posté par  olsoie  le 04/03/2015 08:14