Violences conjugales : le Rhône mal classé


Par Anthony Ravas
Publié le 02/09/2017  à 10:00
Réagissez

D'après une étude du ministère de l'Intérieur publiée vendredi, le Rhône est le département en France où il y a eu le plus de décès à la suite de violences conjugales.

Violences ()
Manifestation à Toulouse contre les violences faites aux femmes ©Rémy Gabalda

Le Rhône pointé du doigt. Avec cinq morts violentes constatées en 2016, le Rhône se retrouve en tête du classement avec les départements de la Moselle, du Nord et de l'Hérault. Cependant, le ratio du taux de décès pour 100 000 habitants reste plus faible que certains autres départements avec 0,27 loin derrière la Guyane par exemple. En 2015, six personnes sont mortes des suites de violences conjugales dans le Rhône. 

9% d'augmentation par rapport à 2015

Au niveau national, les résultats sont encore plus mauvais. Les décès liés aux violences conjugales ont augmenté de 9% par rapport à 2015. En France, les femmes sont les plus touchées. En moyenne, une femme meurt tous les trois jours sous les coups de son conjoint ou ex-conjoint. Ce sont donc 138 personnes, 109 femmes et 29 hommes, qui sont décédés après des violences conjugales. Le ministère de l'Intérieur a lancé un 5e plan triennal (2017-2019) de mobilisation et de lutte contre toutes les violences faites aux femmes.

 

  • Actuellement 5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 5/5 (1 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également
violences conjugalesLyonRhônefemmes

Vos réactions
0 commentaire

Il n'est pas possible de poster des commentaires au-delà de 60 jours après la publication de l'article.