Dernière note pour Maurice Jarre


Par La Rédaction
Publié le 30/03/2009  à 12:41
1 réaction

Dernière note pour Maurice Jarre

Un grand nom de la composition vient de tirer sa révérence.

Dans la nuit de samedi à dimanche, Maurice Jarre, compositeur, est décédé d'un cancer à son domicile, à Los Angeles.

La mort de Maurice Jarre, âgé de 84 ans, génie de la bande-son hollywoodienne, laisse son public face à un grand silence. Ce mélomane studieux et intransigeant y est pour beaucoup dans le succès du film Lawrence d'Arabie de David Lean, pour lequel il s'était vu décerné l'Oscar de la meilleure bande originale en 1962. Ce film aura lancé sa carrière à Hollywood. Avec sa mort, c'est l'âge d'or du cinéma américain qui s'en va... Qu'auraient été 'Docteur Jivago' (1965), 'Paris brûle-t-il ?' (1966), 'La route des Indes' (1984), 'Le Cercle des poètes disparus'(1989), 'Gorilles dans la Brume' (1989), 'Ghost' (1990) sans les musiques de Maurice Jarre?

Composer, c'était une idée qu'il avait depuis son enfance, dès l'écoute des premières notes de la 2e rhapsodie hongroise de Franz Liszt. Après des études à la Sorbonne et au Conservatoire Supérieur de musique de Paris, il devient directeur musical du Théâtre National de Paris. Il compose sa première bande originale pour un court métrage de Georges Franju. Encouragé par le réalisateur, il crée ensuite les partitions des films d'Alain Resnais, de Jacques Demy. Dans les années 1960, il décide de traverser l'océan pour s'installer en Californie. Là-bas, il collabore avec les plus grands: Hitchcock, Huston, Visconti, Kazan...

En 2006, il était revenu à Lyon, sa ville natale, pour donner un concert à l'Auditorium afin de fêter dignement ses 50 ans de carrière. Il avait joué ses classiques, en présence de son fils l'auteur-compositeur et musicien Jean-Michel Jarre. En février dernier, il avait reçu un Ours d'or d'honneur au Festival de Berlin pour l'ensemble de sa carrière. Trois oscars, plus de 150 musiques de films, c'est ce qu'il laisse derrière lui. Ses funérailles auront lieu mardi à Los Angeles. Il sera incinéré en présence de ses trois enfants Stéphanie, Kévin et Jean-Michel.

Marine Badoux

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email
lawrenced'arabieoursoscarJarremusiquefilmd'or

Vos réactions
1 commentaire

Ce matin je suis triste malgré le soleil qui brille sur Paris. Maurice Jarre nous a quitté. Je dois à ce grand compositeur de grandes émotions cinématographiques, particulièrement avec LAWRENCE
D'ARABIE (mon film prféré avec BEN-HUR).
Aujourd'hui en revoyant LAWRENCE, grace à la magie du home cinéma, tout est là intact presque un demi siècle plus tard. La musique de Maurice JARRE, comme le film de David LEAN, n'a pas pris une ride et toute les émotions de mon adolescence
sont là !
Merci Monsieur JARRE pour tout le bonheur que vous nous avez donné et que nous connaitrons
encore et encore en écoutant toutes vos merveilleuses partitions.

Signaler un abus | le 30/03/2009  à 13:02 | Posté par  hugoparks  

Il n'est pas possible de poster des commentaires au-delà de 60 jours après la publication de l'article.