La mortelle trouvaille des Assises du roman


Par Caïn Marchenoir
Publié le 30/05/2013  à 07:41
Réagissez

Tables rondes, dialogues, conférences, lectures... Autant de façons d’amener les écrivains à évoquer leurs œuvres et les thèmes qu’elles abordent. En général, la qualité des propositions ne vient pas – ou peu – de la forme choisie, mais de la capacité des auteurs à passer de l’écrit à l’oral. A cette règle, la “Petite conversation avec des revenants” des Assises internationales du roman fait peut-être exception. Non que lécrivain choisi n'ait son importance, mais...

 

Sous la verrière des Sub’, un écrivain est invité à commenter des images de l’Ina sur ses grands aînés. Les extraits sont sélectionnés avec soin parmi tout ce que la littérature compte de grands noms ayant participé à des émissions télévisées. Ce qui est en soi, déjà, une garantie d’intense jubilation quand le silence se fait, que les lumières s’éteignent et qu’apparaissent par exemple sur l’écran un Samuel Beckett ou une Marguerite Duras. Les commentaires sont ensuite presque superflus. Sauf s’ils se font sur le mode de l’humour et de l’irrévérence comme ce fut le cas avec Dany Laferrière, qui se prêta en 2011 à l’exercice.

Le premier Français confronté à ses “revenants”

Pierre Bergounioux, l’invité de cette 7e édition, laissera-t-il un tel souvenir ? Il a en tout cas l’expérience d’une vie intellectuelle jalonnée de publications à caractère souvent autobiographique, dûment saluées par la critique, qui réfléchit sur le temps, son empreinte sur nos vies. Premier auteur français invité à ces “Petites conversations”, il interviendra sur des enregistrements de Gaston Bachelard, Jean Giono, Pierre Bourdieu et même Frédéric Dard.

-----

Et vous, Pierre Bergounioux ? Jeudi 31 mai, à 21h30, aux Subsistances, 8 bis quai Saint-Vincent, Lyon 1er.

-----

A lire aussi : les précédents chapitres de notre série d'Assises – le pouvoir de (Richard) Powers, le temps de Tristan Garcia et Doubrovsky-Angot : autof(r)ictions aux Assises du roman

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également

Vos réactions
0 commentaire

Il n'est pas possible de poster des commentaires au-delà de 60 jours après la publication de l'article.