La table : Chez Antonin


Par Guillaume Lamy
Publié le 30/11/2007  à 00:00
Réagissez

La table : Chez Antonin

Enfilez vos cirés et filez sur les côtes bretonnes pour une odorante et gourmande virée en mer.Mer belle à agitée.

Vent de force 1 à 3. Temps beau. Visibilité bonne. Houle non significative. Si Lyon n'a pas les pieds dans l'Atlantique, elle a ses vieux loups de mer. Aux Halles, le patron se nomme Eric Giraud, roi des écaillers, et plusieurs fois champion de France d'ouverture d'huîtres. Chez Antonin, c'est le nom de son embarcation, se retrouvent tout ce que la capitale des Gaules compte de moussaillons, de matelots, de corsaires, de cols-bleu et de vieux briscards. Bonne nouvelle, le navire a pris des couleurs pendant l'été. Le ? comptoir ? sur les Halles se pare de bois brun et de mosaiques couleurs turquoise. A l'intérieur - car il y a un intérieur ! - deux salles. En rez-de-chaussée, 25 couverts, des banquettes et quelques coussins,  avec vue sur la toute petite cuisine ouverte; en étage, 30 couverts, auxquels on accède par des escaliers en bois et garde-robe métal. Un astucieux puits de lumière relie les deux étages. Belle embellie pour une jolie maison. Ah, ce qu'on est bien chez Antonin. On se délecte de crevettes roses ultra fraîches, de Marennes Oléron fines de claire, de spéciales Utah Beach ou de spéciales Isigny. L'estomac en sursis, on attaque alors les plats cuisinés : saint jacques fraîches poêlées, aile de raie aux câpres, homard grillé, sole meunière, assiette et tartare de saumon, moules marinières et, fin du fin, pinces de crabe royal. Le tout accompagné d'un petit blanc... fermez les yeux, vous êtes au bord de l'Atlantique.

102, cours Lafayette. 6e. Halles de Lyon.04 78 62 39 10. La douzaine d'Isigny nème2 à 24 euros.

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email
Chez AntoninGiraud

Vos réactions
0 commentaire

Il n'est pas possible de poster des commentaires au-delà de 60 jours après la publication de l'article.