Une Fête internationale des marchés en faveur des circuits courts


Par Antoine Sillières
Publié le 13/05/2017  à 14:46
Réagissez

La 3e édition de la Fête internationale des marchés s'est ouverte ce samedi matin à Sainte-Foy-les-Lyon. Avec l'objectif de célébrer la production locale et ceux qui la mènent. 

légumes

Ce samedi matin marquait le coup d'envoi de la 3e édition de la Fête internationale des marchés à Sainte-Foy-les-Lyon. Avec une affluence au rendez-vous malgré un temps menaçant. L'occasion de célébrer les producteurs locaux, et l'ambiance de marché. La maire de Sainte-Foy, Véronique Sarselli s'est dit "très fière" d'accueillir la FIM 2017 dans sa ville. "Nous soutenons les marchés, qui sont très dynamique et remercions les forains qui travaillent sans relâche", explique-t-elle.

"La ville s'est doté d'un agenda 21 pour des actions en faveur des forains et un soutien à l'alimentation saine en circuit courts ", tient à ajouter Véronique Sarselli. Les circuits courts c'est le cheval de bataille de Luana Belmondo (belle-fille de), véritable guest du jour. Pour Véronique Sarselli cette présence est "une chance pour la ville". "Elle porte un message très positif, du bien manger", souligne la maire. "Je suis ravi d'être là, sur ce joli petit marché pour montrer que les produits ne sont pas plus chers qu'au supermarché, se félicite Luana Belmondo.Ici on peut voir les produits, les chosir et avoir un échange avec producteurs "

"Tout est parti en un quart d'heure"

On retrouve ici beaucoup de producteurs des Monts du Lyonnais, comme les Delorme, producteurs de fruits et légumes. Présents sur les marchés depuis 1961, ils ont entamé la saison des fraises la semaine passée. Les produits du marché se trouvent sublimés par le travail de cuisinier présents, comme Aurélie d'Assignées-Chavin qui avait notamment confectonné une délicieuse compotée rhubarbe à la confiture de lait, "Tout est parti en un quart d'heure on a été dévalisés". Comme quoi les marchés continuent de séduire les habitants.

Conseiller régional à la région, Alain Berlioz-Curlet souligne d'ailleurs le dynamisme des marchés en Auvergne-Rhône-Alpes. " Nous avons fait une priorité de l'approvisionnement local, Et avec nos 1654 marchés, sur les 8000 français, nous avons de quoi faire ", déclare-t-il, Lien social, tradition, qualité et diversité de la production sont autant d'atout pour les marchés de la région, insiste le conseiller régional.

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également

Vos réactions
0 commentaire

(Mentions légales, cliquez-ici)
Mot de passe oublié ?