Les premières enseignes du Grand Hôtel-Dieu de Lyon


Par Guillaume Lamy
Publié le 16/02/2017  à 16:16
1 réaction

Les premières boutiques "premium" qui ont choisi de s'installer dans le futur Grand Hôtel-Dieu ont été dévoilées cet après-midi. 

Grand Hôtel-Dieu
© Grand Hôtel-Dieu
Grand Hôtel-Dieu

"Nous avons mené un projet résolument premium du Grand Hôtel-Dieu." La présidente de Scarpim Asset Management, en charge de la gestion et de la commercialisation du Grand Hôtel-Dieu n'y est pas allé par quatre chemins. "Nous aurons une expérience unique de shopping et de restauration. "

Et de citer quelques noms d'enseignes nationales et internationales qui ont d'ores et déjà signées pour s'installer dans l'ancien hôpital central de Lyon. 

La parfumerie Fragonard, l'une des dernières représentantes des usines artisanales familiales de la région de Grasse, ouvrira une boutique de 145 m². AM.PM, la marque de mobilier haut de gamme et d'objets de décoration du groupe La Redoute s'installera sur 261 m² dans la Cour du Midi, abritant la granbde verrière, directement connectée aux rues de la Barre et Bellecordière. 

Côté restauration, Wagamama, la chaîne de  cuisine pan-asiatique (gyoza, ramen, udon, soba, curry, bouillons...) présente dans dix-huit pays, ouvrira son premier restaurant français sur plus de 700 m². Beefhouse proposera ses viandes d'exception (wagyu, blonde de Galice 900 m²  en plein coeur du Grand Hôtel-Dieu, bénéficiant ainsi de la terrasse centrale. Le Lyonnais Vatel Gourmet (traiteur et pâtisserie fine) a également signé un petit bail. 

Le plus gros étant l'hôtel 5* Intercontinental de 143 chambres. "Aujourd'hui, Lyon est suffisamment forte pour qu'une enseigne internationale comme la notre risque de s'y installer" a expliqué Didier Boivin, vice-président Operations Luxury & Boutique Grands. 

  • Actuellement 2.5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 2.6/5 (10 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également

Vos réactions
1 commentaire

Rappelons juste que l'Hôtel-Dieu est l'un des premiers hospices, créé par et pour les ouvriers pour des soins gratuits, et que les bourgeois lyonnais, par honte, avaient payé la façade.
Vendre ce symbole de générosité altruiste pour en faire un hôtel de luxe et un haut lieu du luxe tout en se présentant comme Humaniste, je crois que ça définit très bien Collomb !

Signaler un abus | le 17/02/2017  à 14:50 | Posté par  Le Canut de Lyon  

Il n'est pas possible de poster des commentaires au-delà de 60 jours après la publication de l'article.